Jeudi 12 août 2021

Été 2021 : des performances de haut vol pour les sportifs de la West Team

Les graines de champions accompagnées par la West Team cette saison sont décidément bourrées de talent ! A commencer par le duo formé par Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, qui a remporté début août la médaille de Bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo dans la catégorie 470 féminin ! De leur côté, Margaux Billy et Léo Maurin ne sont pas en reste : les deux régatiers ont été sacrés vice-champions du Monde Jeunes en Nacra 17 début juillet. Enfin, Yaël Poupon et Victor Le Pape ont quant à eux vécu leurs premières confrontations en Figaro 3. Retour en paroles et en images sur cet été particulièrement studieux pour nos sportifs !

Une médaille olympique pour Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en 470

Cet été, tous les regards étaient braqués sur le binôme formé par Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, en lice aux Jeux Olympiques de Tokyo dans la catégorie 470 féminin. Toute deux entraînées au Pôle France de Brest, les deux sportives se sont battues comme des lionnes, en disputant cinq journées de compétition sur le plan d’eau nippon (soit dix manches au total). Deuxièmes au classement général provisoire à la veille de la medal race, elles ont couru le mercredi 4 août une manche ultime, à l’issue de laquelle elles se sont classées troisièmes, décrochant ainsi la médaille de Bronze. La deuxième d’affilée pour Camille Lecointre, qui avait déjà emporté le Bronze lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016, et la première pour Aloïse.

« Notre première réaction, c’est un petit peu de déception car ce matin on était à la deuxième place et on savait que ça allait être très compliqué parce que l’Or était quasiment impossible à atteindre et on avait pas mal de concurrentes à nos trousses. On savait que ce ne serait pas évident et cela s’est joué jusqu’aux derniers mètres avant l’arrivée. Je suis hyper heureuse, j’ai été très émue sur le podium. C’est là que l’on se rend compte, que l’on savoure le moment »

… racontait Camille Lecointre à l’issue de la dernière manche de medal race

« C’est beaucoup d’émotions d’être médaillée Olympique ! J’ai tellement rêvé de ce moment… On a tout donné ! »

Aloïse Retornaz

Margaux Billy et Léo Maurin sacrés vice-champions du Monde jeunes en Nacra 17

Après une semaine d’entraînement en Italie au contact de la crème de la crème en Nacra17, Margaux Billy et Léo Maurin se sont alignés au Championnat du Monde Jeune de Gdynia (Pologne), du 7 au 11 juillet 2021. Une compétition lors de laquelle la ténacité du duo s’est vue récompensée par le titre de vice-champions du Monde Jeunes !

« Après une semaine riche en émotion avec des hauts et des bas, nous avons toujours su nous remobiliser et trouver des ressources au plus profond de nous. Nous sommes super fiers de cette performance qui récompense de nombreuses heures de travail depuis que nous avons commencé à naviguer en Nacra 15, puis en Nacra 17 ! »

Yaël Poupon et Victor Le Pape : premières gammes en Figaro 3

C’est officiel : Yaël Poupon et Victor Le Pape ont fait leur entrée dans la compétition au sein de la Classe Figaro ! Après une participation au Tour de Bretagne (en équipage) et à la Solo Guy Cotten, les deux navigateurs en herbe disputent actuellement la Rolex Fastnet Race en duo à bord du Figaro AD Fichou – Innoveo / Bihannic. Cette course mythique de 695 milles nautiques les a d’abord conduits à Cowes (Angleterre) pour le départ, les invitant à remonter en mer celtique vers le célèbre phare du Fastnet, avant de mettre le cap vers leur destination finale, Cherbourg-en-Cotentin :

« Nous avons vécu une super expérience sur la Solo Guy Cotten. Comme son nom l’indique, cette course se déroulait en solitaire et nous étions donc adversaires avec Victor. Notre objectif était le suivant : apprendre à mieux nous connaître dans le cadre d’une configuration en solitaire, tout en gardant le contact avec la flotte. A l’issue de cette épreuve, j’ai listé de nombreuses pistes de travail pour m’améliorer. Désormais, place au Fastnet, avec un format en double et un parcours de 695 milles nautiques, aux côtés de plus de 300 bateaux ! Une chose est sûre : cette compétition s’annonce riche en apprentissages »

… assure Yaël

CRÉDITS PHOTOS

© Droits réservés