Interview d'entreprises membres du Lab de la West Team Brest Finistère

Jeudi 25 juin 2020

– Gwen Fichou –

Autodistribution Fichou

Vente de pièces automobiles et d’équipements de garage  à Brest, Finistère

Gwen Fichou Autodistribution Brest

Gwen Fichou a repris la société de son mari en 2014. Elle dirige aujourd’hui une équipe de 140 collaborateurs répartis sur cinq sites dans le Finistère.

Gwen Fichou est à la tête d’Autodistribution Fichou depuis 2014. Suite au décès de son mari, elle a repris les rênes de l’entreprise et encadre aujourd’hui près de 140 collaborateurs répartis sur cinq sites dans le Finistère. Très connectée à la voile et à la mer, elle suit de près le parcours des jeunes graines de champions encadrées par la West Team.

Rencontre avec une véritable passionnée, qui a su se réinventer et accompagner le changement au sein d’une entreprise dont elle avait encore tout à découvrir il y a quelques années.

« Au sein du Lab, nous sommes tous des entrepreneurs qui adorons la voile et qui avançons avec cette même volonté de donner leur chance à de jeunes coureurs »

Gwen Fichou

Parle-nous de ton histoire et de ton parcours ?

« Mon parcours est assez atypique. Je me suis mariée et j’ai eu trois enfants, dont je me suis occupée en étant femme au foyer. Et puis, au décès de mon mari, tout a basculé. J’avais 40 ans, et du jour au lendemain, j’ai dû reprendre les rênes de son entreprise, Autodistribution Fichou. Seule, j’ai dû concilier l’éducation de mes enfants et la gestion d’une société que je ne connaissais pas. Je n’avais qu’un simple DUT de Gestion en poche et ignorais tout du domaine de l’automobile et du métier de chef d’entreprise. Je n’avais jamais été formée pour occuper de telles responsabilités ! Tout est allé très vite ; deux jours après la disparition de Pierre, je me suis rendue dans l’entreprise pour me présenter aux équipes. Et là, j’ai pensé au fond de moi : « C’est un sketch… Où sont les caméras ? ». Je me serais crue dans le film « De l’autre côté du lit », à la place de Sophie Marceau qui se retrouve du jour au lendemain à la tête de l’entreprise de son mari, interprété par Dany Boon !  A ce moment-là je me suis sentie très seule, face à une charge de travail colossale. Alors j’ai avancé étape après étape, objectif après objectif, en prenant énormément de recul de manière à démystifier la situation. J’ai appris qu’il ne fallait pas être trop gourmande et vouloir tout faire d’un coup. Mon expérience de sportive de haut niveau (planche à voile) m’a permis de mieux vivre la situation, en appréhendant mon parcours au sein de la société comme une multitude d’épreuves et de petites victoires à aller chercher. Je me suis dit que j’avais le droit à l’erreur et j’ai avancé. Dans ce contexte, je crois qu’il faut faire preuve de beaucoup résilience et de bienveillance envers soi-même. Lorsque je suis arrivée chez Autodistribution Fichou, nos concurrents voyaient déjà l’entreprise sombrer. Grâce à la mobilisation de mes équipes et à leur confiance, nous leur avons donné tort. Cela fait aujourd’hui six ans et demi que j’ai repris l’entreprise. »

Parle-nous d’Autodistribution Fichou ?

« Nous sommes vendeurs de pièces automobiles et d’équipements de garage à destination des particuliers et des professionnels (garagistes). Nous proposons également un service après-vente et disposons d’ateliers spécialisés en voiture légère et d’un atelier poids lourds sur Brest. Autodistribution Fichou se positionne également sur un petit marché de niche en fournissant des pièces destinées à l’industrie marine. Notre société réunit 140 collaborateurs, répartis sur nos cinq sites dans le Finistère (Brest, Morlaix, Quimper, Carhaix et Saint-Thudon). Nous travaillons actuellement sur un énorme projet poids lourds du côté de Saint-Thudon, où nous allons construire cinq fosses hyper high tech, permettant à nos équipes de travailler dans des conditions optimales. »

Quel regard portes-tu sur ton métier et ton entreprise ?

« La première année, je suis restée en observation. J’avais tout à apprendre du métier et de cet univers, que je découvrais. Le fait de faire partie du Conseil d’Administration d’Autodistribution France m’a considérablement aidée à prendre du recul et comprendre l’organisation globale de la société. Je ne partage pas exactement la même vision que celle de mon mari. Chaque jour, je m’efforce d’imaginer la société en mieux, avec des collaborateurs toujours plus épanouis. Comment prendre plus de plaisir en travaillant mieux ? Comment accompagner le changement ? Toutes ces questions me passionnent. Je me suis énormément instruite sur la notion de développement personnel et les techniques de management, notamment la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). J’ai commencé à faire bouger les lignes au bout de deux années passées au sein de la société. Ma méthode est plutôt simple à résumer : j’essaye d’apporter de l’efficience et de la productivité avec beaucoup de bienveillance. Ce qui n’empêche pas d’être aussi ferme et exigeante quand cela est nécessaire ! Depuis quelques années, nous travaillons sur la mise en place d’indicateurs de mesure de la performance afin que tous les collaborateurs puissent suivre notre activité et s’impliquer dans le développement de la société. Nous avons également intégré de nouveaux outils de travail, en tâchant d’utiliser les nouvelles technologies et l’informatique à bon escient. Donner du sens à ce que l’on fait et offrir de bonnes conditions de travail à mes équipes fait partie de mes priorités. Par exemple, quand j’ai racheté le bâtiment de Brest, j’ai fait refaire toute la toiture et installer des puits de lumière. Nous avons également rénové le bâtiment de Morlaix et fait l’acquisition d’un nouveau bâtiment sur Quimper. Nous n’arrêtons pas d’investir. Bien que nous soyons positionnés sur une vieille activité (depuis 1926) et un marché un peu atone, il existe une multitude de moyens pour booster la vie économique et sociale de l’entreprise, en améliorant nos services, le call center, l’informatique…  Attention, je ne dis pas que c’est facile tous les jours ! »

Comment s’est déroulée ta première rencontre avec la West Team ?

« Cette rencontre s’est faite de manière très évidente pour moi. Je côtoie le milieu de la voile depuis des années, ma fille était en sport étude, mes deux garçons pratiquent également la voile sportive. Donc la West Team je connaissais ! »

Qu’est ce qui t’a poussée à rejoindre le Lab, notre réseau d’affaires brestois ?

« Ce que j’aime avant tout, c’est de donner leur chance à des jeunes sportifs. Pour moi ça n’a pas de prix et c’est dans ce sens que j’ai souhaité m’impliquer au sein du Lab. La voile est une discipline qui n’est pas encore accessible à tous et notre région regorge de jeunes hyper talentueux qui n’auront peut-être pas les moyens de trouver des sponsors. Et pourtant ils sont doués ces gamins ! Tous les parents ne peuvent pas forcément apporter le financement nécessaire à leurs enfants pour leur permettre de participer à des championnats ou de s’acheter les derniers équipements. La West Team leur offre ce droit et je trouve cela super. Au sein du Lab, nous sommes tous des entrepreneurs qui adorons la voile et qui avançons avec cette même volonté de donner leur chance à de jeunes coureurs. La passion est le fil rouge qui nous lie tous au cœur de ce réseau, et cela mène à de belles rencontres. »

Au sein de la West Team, y a t-il un projet qui te tienne plus à cœur que les autres ? 

« Oui. Je voudrais parler de notre équipe de jeunes régatiers de la West Team Contest, qui a super gazé sur le Tour Voile 2019. Ils ont réalisé un super parcours, ça n’a pas été facile mais ils se sont accrochés, ils n’ont rien lâché et ont réalisé des supers performances sur la fin. J’ai été très émue de les suivre. C’est une très très belle équipe.

Et puis j’aimerais également ajouter que la West Team, à travers le lien très étroit qu’elle entretient avec la mer, me sert également de fil rouge pour la communication en interne au sein de mon entreprise. J’ai notamment réalisé l’un de mes séminaires en étroite collaboration avec la West Team et BBN (Brest Bretagne Nautisme). J’ai invité mes cadres à aller sur l’eau à bord du Diam 24 ou de plus petits bateaux mis à disposition par BBN. Cette sortie était encadrée par Félix Pruvot, le Directeur sportif de la West Team Contest. Je me suis servi des notions propres à la navigation pour expliquer certaines choses à mes collaborateurs, qui pour beaucoup ne connaissaient pas bien la voile. J’ai notamment pu faire un parallèle avec la vie de l’entreprise et les choix stratégiques que nous sommes amenés à faire à un moment ou un autre. Quand il y a beaucoup de vent et que la météo n’est pas favorable, il faut accepter de ne pas savoir quoi faire et attendre que la météo soit plus clémente avant de prendre une décision. La voile est un excellent média pour la formation et la communication. »

« J’aimerais retrouver avec la West Team l’ambiance que j’ai pu connaitre en Angleterre, où tout le monde se retrouve au Yacht Club en fin de semaine pour partager un moment convivial sur l’eau. Il nous faut plus d’événements festifs autour de la mer et de la voile ! »

Gwen Fichou

La West Team en trois mots ?

« Business, voile, transmission »

Le Lab en trois mots ?

« C’est de la triche mais… Idem ! »

Comment imagines-tu la West Team de demain ?

 « En tant que membres du Lab, nous sommes acteurs financiers au sein du projet de la West Team. C’est très bien. Mais aujourd’hui, j’ai besoin d’être également actrice sur l’eau ! Nous disposons d’un superbe plan d’eau que nous n’exploitons pas à sa juste valeur. J’aimerais retrouver avec la West Team l’ambiance que j’ai pu connaitre en Angleterre, où tout le monde se retrouve au Yacht Club en fin de semaine pour partager un moment convivial sur l’eau. Il nous faut plus d’événements festifs autour de la mer et de la voile, et la West Team a un vrai rôle à jouer dans ce projet ! L’idée serait d’organiser des rendez-vous récurrents tous les vendredi soirs, où les passionnés pourraient partager une régate ou deux et ensuite se retrouver à terre autour d’un pot. C’est ça la vraie vie ! »

Retrouvez-les en ligne :

Autodistribution Fichou, vente de pièces automobiles et d’équipements de garage en Bretagne

CRÉDITS PHOTOS

Header : © Maxime Poriel – Photo portrait Gwen Fichou : © Droits réservés – © Freepik