La West Team signe une belle performance sur le Tour Voile 2019 ! Face aux épreuves et aux doutes, l’équipage formé de jeunes régatiers brestois a su persévérer et ne rien lâcher tout au long du parcours. Une ténacité remarquée par ses pairs et par l’Organisation du Tour, qui lui vaut le Prix Antargaz de la Super Combativité lors de l’acte final de Nice. A l’issue de l’événement, la West Team termine 14e au classement général et 3e au classement amateur, face à 22 autres teams en Diam 24, au niveau particulièrement relevé !

Sa belle régularité permet à la West Team d’atteindre les portes de la Super Finale à Nice

Une montée en puissance de Dunkerque à Nice

Le Tour Voile accueillait cette année un plateau de 23 teams en Diam 24. Parmi eux, la West Team, jeune collectif brestois emmené par Yaël Poupon, 19 ans, et composé de quatre autres régatiers, dont un élève de l’École navale. Un équipage solidaire et motivé, bien décidé à s’imposer sur le podium amateur et viser une belle place au Général !

Les premiers résultats du team sont d’abord timides et irréguliers. De Dunkerque aux Sables d’Olonne, la West Team prend ses marques et vit un premier tour de chauffe. Contre toute attente, le passage au sud marque une véritable transition pour l’équipe, qui voit ses résultats s’envoler !

Pour la première fois, la West Team atteint les portes de la Super Finale des stades nautiques de Port-Barcarès, réunissant les 8 meilleurs équipages du jour ! A Hyères, une 10e place obtenue lors du raid côtier conforte les acquis des jeunes brestois, qui n’avaient jusqu’ici jamais dépassé la 15e place sur ce type d’épreuve. L’équipe regagne confiance, l’organisation à bord est désormais bien rodée et les départs de courses se révèlent de plus en plus explosifs ! Enfin, le grand final de Nice voit la West Team décrocher pour la seconde fois son ticket pour la Super Finale, avec une 4e place à la clé ! La dernière journée de compétition en Baie des Anges assiste elle aussi à une très belle performance de l’équipe, qui s’impose dans le trio de tête du rond argent à trois reprises !

Durant quinze jours d’événement, la West Team a su élever progressivement son niveau de jeu, pour atteindre la 14e place du classement général et la 3e place du classement amateur. Ces résultats couronnent sept mois d’entraînement en rade de Brest, ponctués de participations aux épreuves des Grands Prix en Diam 24, et démontrent l’engagement sans failles de cette équipe 100% brestoise.

L’équipe se voit récompensée par le Prix Antargaz de la Super Combativité lors de l’acte final du Tour Voile, à Nice

Une ténacité récompensée

Le Tour Voile est loin d’être une promenade de santé ! Rythme soutenu, enchaînement des courses et des étapes, peu d’heures de sommeil au compteur… Si la préparation physique joue un rôle important dans la quête de résultats, le mental occupe également une place non négligeable sur toute la durée de l’épreuve !

A plusieurs reprises, le jeune équipage de la West Team a su faire preuve de persévérance. Lors du parcours côtier des Sables d’Olonne par exemple, l’un des flotteurs du Diam 24 jaune et noir s’est vu endommagé suite à une collision causée par l’équipage hollandais Delft Challenge. Malgré la difficulté (et une voie d’eau créée dans le flotteur), l’équipe n’a rien lâché et a tenu à terminer la course, coûte que coûte. Par ailleurs, les jeunes régatiers ont toujours persévéré et sont allés décrocher leur place en Super Finale sur les étapes de Port Barcarès et de Nice !

Une ténacité à toute épreuve remarquée par les organisateurs du Tour Voile et le jury Antargaz présidé parMichel Desjoyeaux. Ce dernier a tenu à saluer la performance du team à deux reprises, tout d’abord à Port- Barcarès puis à Nice, où l’équipe s’est vue remettre le Prix Antargaz de la Super Combativité ! Une très belle récompense !

Composition de l’équipage :

  • Yaël Poupon, 19 ans, skipper
  • Corentin Guével, 23 ans, co-skipper
  • Léo Maurin, 20 ans, équipier
  • Maël Cochet, 21 ans, équipier
  • Mayeul de Loynes, 20 ans, équipier
  • Louis-Marie Boucher, 18 ans, préparateur et médiaman
  • Clément Bignon, préparateur

Ils ont dit :

« Je suis très heureux des résultats obtenus par l’équipe ! Chacun a pris ses responsabilités pour vivre cette expérience dans les meilleures conditions possibles, tant sur les plans sportifs que logistiques. Malgré la fatigue et les coups durs (ndlr. Un flotteur transpercé lors du raid des Sables d’Olonne), ce Tour Voile s’est déroulé dans une très bonne ambiance. Je suis impressionné par les progrès réalisés par le team depuis le lancement du Tour, à Dunkerque. Cette belle progression, nous la devons également au travail collectif de toute une équipe à Brest et aux apports d’autres régatiers qui n’ont pas pu participer au Tour Voile. Alors un grand merci à eux, ainsi qu’à tous nos partenaires qui nous ont soutenus durant ces quinze jours intenses ! »

Yaël Poupon, skipper

« Je suis très fier de la progression du team ! Durant toute notre phase d’entraînement en pré-saison, nous avons mis un point d’honneur à travailler les départs de courses. En effet, sur une épreuve de stade nautique, 80% du résultat de la manche est conditionné par un bon départ, ce qui n’est pas négligeable ! Au fil des jours, l’équipe a pris davantage confiance en elle et a réalisé des départs de plus en plus incisifs, précis et efficaces. C’est un grand pas en avant ! Pour la suite, il nous faudra nous perfectionner sur les parcours côtiers, épreuves sur lesquelles l’équipe exprime davantage de difficultés à tirer son épingle du jeu. »

Félix Pruvot, coach sportif de la West Team